La campagne électorale en vue des prochaines élections présidentielles,prévues le 25-02-2007 au Sénégal bat son plein.

Elle est certes émaillée d'icidents dont des altercations entre militants du PDS pour des probléme de positionement et de leadership,mais dans l'ensemble,les 15 candidats battent,normalement, la campagne à la chasse aux voix.

Les Militaires et Paramilitaires ont quant à eux déjà voté les 17 et 18 février;un vote dans le calme et la discipline,à l'exception toutefois d'un incident dans un bureau de vote à Ouakame;l'auteur du désordre est un Gendarme qui semble-t-il,avait un peu trop "levé le coude".

L'incident le plus grave est l'absence de bulletin de vote du candidat de la "Coalition alternative 2007" de Moustapha Niass,au bureau de vote no 1 Assecna de L'aéroport de Yoff.

Négligence ou volonté délibérée de fraude ou de sabotage?

D'aucuns penchent pour la tentative de fraude,compte-tenu de l'expérience démocratique des Sénégalais;de l'expérience des Sénégalais en matière d'organisation et de déroulement du vote.

Pourvu que la CENA (Commission électorale nationale autonome)saisie par la Coalition de Moustapha Niass pour l'annulation des votes du bureau no 1 de L'Assecna-Yoff,donne un signal fort en faisant le ménage et en répondant favorablement à la requête des Partisans de Moustapha Niass,ancien premier ministre et ancien patron de la Diplomatie Sénégalaise.

Campagne__lectorale