Décidemment,l'on aura tout vu et entendu au sujet de nos Chefs D'Etat Africains.

Le Président Guinéen Lansana Konté que l'on dit mourant vient,une fois de plus, de se distinguer tristement,je dirais même honteusement dans une affaire qui dépasse l'entendement.

C'est à la tête d'un cortège avec sirènes hurlantes,comme nous avons coutume de voir dans les capitales Africaines, que le président Lansana Konté est allé ce samedi 16-12-2006 aux environs de 14h,à la prison centrale de Conronthie de Conakry,pour liberer manu-military,ses amis Mamadou Sylla et Fodé Soumah tous deux incarcérés depuis le 06-12-2006,pour leur participation dans une affaire de malversation financière,portant sur la somme de 16 Milliards de francs Guinéens.Mamadou Sylla étant inculpé de complicité de détournement de deniers publics et d'émission de chèques sans provision.

Le président Konté ne s'est pas contenté de dépêcher qui que ce soit,il est allé lui même liberer le patron du patronat Guinéen,le milliardaire PDG du groupe FUTURELEC,Mamadou Sylla qui était sous le coup d'un mandat de dépôt délivré par  Mamadou Diawara,juge d'instruction,près le tribunal de première instance de Kaloum.Il l'a ensuite amené avec lui au palais présidentiel avant de le faire raccompagner sous bonne éscorte chez lui,à Dixinn Bora.

Même les avocats de Mamadou Sylla ont cru rêver devant ce fait accompli.

L'Afrique a honte de Lansana Konté.

Lansana Konté est certes réputé pour sa médiocrité mais en arriver à fouler royalement du pied,la justice et les institutions de son pays comme il vient de le faire,est tout simplement inadmissible.

C'est scandaleux.

Les Guinéens ont des raisons de sortir dans les rues pour exiger la démission de Lansana Konté et de sa clique de corrompus.Le vaillant peuple Guinéen n'a que trop souffert de la dictature de Lansana Konté.Il n'a plus rien à perdre,autant mourir dignement,les armes à la main.

Mamadou_Sylla