Ps_Ecologie2

Le favori à la prochaine présidentielle de 2012, François Hollande vient de connaître une bien triste semaine qui lui a valu une nette baisse dans les sondages, un net recul de 9 points par rapport à Nicolas Sarkozy qui a valeur d'avertissement ; son image, son autorité et sa crédibilité ayant lourdement pâti du triste marchandage entre le Ps et Europe Ecologie Les Verts au sujet de la filière nucléaire Française.

Perdre 9 points pour avoir essayé d'en gagner à peine 4 avec des écolos qui ne sont même pas sûrs de faire mieux que les 1,70% de Dominique Voynet en 2007 !!!

Comment comprendre que le Ps puisse marchander le soutien des écolos à la présidentielle contre les voix de ses adhérants et sympathisants au profit de Cécile Duflot et de ses amis lors des prochaines législatives alors que ces derniers ont déjà leur candidate à la prochaine présidentielle en concurrence avec François Hollande ?

Pourquoi autant de précipitation au lieu d'attendre le 2ème tour de la prochaine présidentielle avant de  négocier le ralliement des Verts à la cause socialiste, sachant que François Hollande sera en position de force face aux Verts qui n'ont que peu de chance de franchir la barre des 4% au 1er tour  ?

En tout cas, les Ecolos surcotés après avoir surfé sur les peurs nées des incidents de Fukushima, avaient tout à gagner à l'issue de ce marchandage du mardi 15-11-2011 au cours duquel ils ont tenté d'imposer au Ps l'arrêt de 24 centrales nucléaires sur les 58 que compte la France ainsi que le retrait du Mox, du nom de ce combustible nucléaire constitué d'environ 7 % de plutonium et 93 % d'uranium appauvri qui est, pour une centrale nucléaire ce qu'est le carburant pour une voiture.

Diantre !  quelle mouche a piqué les socialistes pour entreprendre ce minable marchandage du mardi 15-11-2011 avec les commerciaux de Cécile Duflot sur le sujet ô combien ! sensible du Nucléaire qui représente 78% de la consommation électrique Française?

Le mal est fait et les tentatives d'explications de Holande et de ses lieutenants ne lui ont pas permis de redorer son blazon, perdant beaucoup de terrain sur Sarkozy qu'il ne devance plus que d'un point sur les intentions de vote au premier tour de la prochaine présidentielle avec 30 % contre 29%.

Au moins Hollande aura compris que les Français ne sont pas prêts à payer 40% plus cheres leurs factures d'électricité en cas de fermeture précipitée de ces 24 centrales nucléaires sans compter les risques de pénurie, l'apport des énergies renouvelables étant insuffisante pour assurer les besoins des Français en énergie. 

Pourvu que le candidat Hollande se ressaisisse et se montre à la hauteur des espoirs que la majorité du peuple Français place en lui pour bouter Sarkozy de la Présidence de la République avec sa politique qui n'a que trop opposer les français, les uns contre les autres, creuser la fracture sociale et le déficit de crédibilité des Hommes politiques.

Photos_d_illustration_986