Véritable assassinat de Khadafi par les rebelles du CNT qui ne respectent même pas les règles de la guerre, encore moins le respect dû aux morts suivant les préceptes de L'Islam auquel ils se réfèrent.

Le silence coupable de L'union Africaine victime de ses divisions ainsi que l'abstention hypocrite de la Chine et de la Russie ont eu raison de la tenacité de Mouamar Khadafi tombé le 20-10-2011 sous les balles des Supplétifs barbares des Occidentaux sous la bannière de L'Otan.

Triste journée pour L'Afrique qui subit, une fois encore le dicktat des Néocolons et autres impérialistes qui viennent une énième fois de se partager les rôles pour le contrôle de L'Afrique, pour leurs propres intérêts géostratégiques.

Inutile de s'appesantir sur la personnalité controversée de Khadafi, d''aucuns s'accordant à reconnaître que les raisons humanitaires évoqués par les anciens colons et l'impérialiste Yakee pour justifier leurs interventions en Libye ne sont que prétexte fallacieux pour mettre à exécution leur plan de partage des rôles dans la gestion du monde.

Pour qui connaît la Libye avec ses 145 tribus les unes plus guerrières et hostiles aux autres, La guerre ne fait que commencer.

La désillusion des Occidentaux risque de dépasser de loin leur satisfaction et jubilation du moment, leurs supplétifs du CNT n'étant que de menteurs islamistes D'AQMI et D'Al Quaïda vêtus de costumes pour mieux les rouler dans la farine.

Les parts de marché promis aux Occidentaux pour la reconstruction et l'exploitation des ressources minières de la Libye, par les dirigeants du CNT ont fait de L'OTAN des mercenaires dans cette partie de Poker-menteurs Libyen mais, nul doute que la suite de ce jeu alimentera très prochainement les choux gras de la Presse du monde, la bande à Moustapha AbdelJalil jouant bien le jeu dans ces moments difficiles en attendant d'avoir toutes les cartes en mains.

Comme dans le cas des USA avec Ben Laden, les Occidentaux viennent d'armer leurs principaux ennemis, et ce, juste à leurs portes.

Pendant ce temps, Omar El Béchir se la coule douce au Soudan tout comme Obiang Nguéma Bassogo en Guinée Equatoriale, 

Bachar El Assad en Syrie, Abdallah Saleh à Sanaa, Issaias Afwerki en Erythrée, Alexandre Loukachenko en biélorussie et les apparatchiks de Pyongyang entre autres dictateurs, sans que ces nouveaux donneurs de leçons et maîtres du monde ne s'y intéressent, semblant plutôt s'accomoder à ce nouvel équilibre de la terreur qui respecte leurs intérêts.

Pauvres rebelles Libyens manipulés!!

Dansez et profitez de ces moments d'ivresse collective qui vous aveuglent au point de ne pas respecter la dépouille mortelle d'un des vôtres, votre sommeil risque d'être perturbé par le Diable occidental et votre réveil si brutal, difficile et cauchemardesque que vous aurez juste le temps de vous entretuer.

Depouille_Khadafi

Quant à vous, Occidentaux néocolons et impérialistes qui croyez avoir réussi votre coup, sablez le champagne et réjouissez-vous de votre semblant de victoire, car vos amis du CNT vous réservent des lendemains qui déchantent, habitués qu'ils sont, aux mensonges et à la trahison.

A qui le tour, suis-je tenté de me demander?

Boutéflika ?

Non, je ne crois pas.

Non seulement le maître D'Alger joue bien le jeu des Occidents mais ce morceau Algérien est d'un tout autre calibre, de la vieille carne sous la peau d'un téméraire roublard rompu à l'art de la manipulation, à la politique du bâton et de la carotte, un vieux de la vieille qui risque de passer entre les mailles des filets du printemps Arabe, Sarkozy, Cameron et Obama étant occupés à autres choses, voire plutôt préoccupés par la crise financière et leurs impopularités grandissantes dans leurs pays respectifs et ne sentant nullement leurs intérêts menacés de ce côté de la Méditerranée.

Seckasysteme2