Illustration_DominiqueSK_seckasysteme

Que n'a-t-on pas entendu au sujet de ce qu'il est convenu d'appeler "L'Affaire DSK" depuis que les télévisions du monde entier tournent en boucle ces images choquantes et dégradantes de Dominique Strauss-Kahn, l'un des Hommes les plus puissants et influents du monde, interpellé et menotté comme un vulgaire délinquant, accusé de tentative de viol sur une Femme de chambre à l'hôtel Sofitel de New-York, le samedi 14-05-2011 aux environs de 12 heures?

Je m'étais gardé de toute intervention au sujet de cette rocambolesque affaire, non seulment par manque d'éléments sérieux dans le dossier mais aussi et surtout par respect à la présomption d'innocence ; mais voilà que j'ai été réveillé ce matin en sursaut par les propos scandaleux de Gisèle Halimi, cette  Féministe archaïque de 84 ans que je croyais perdue au fond de la corbeille de L'Histoire contemporaine qui a osé affirmer avec force qu'il fallait s'intéresser à la présumée victime qui a subi " les assauts de DSK ".

Quelle atteinte à la présomption d'innocence !!!

"Je sais, après avoir écouté votre frère sur les chaînes de télé, que vous vivez un martyre, que vous êtes bouleversée, traumatisée et vous sentez salie", "I love you, Nafissa and proud of you", Dixit : Dié Maty Fall.

Ces propos irresponsables d'une "Journaliste" Sénégalaise en mal de reconnaissance et de popularité qui cherche à se faire remarquer sont indignes de quelqu'un dont le métier exige de l'honnêteté intellectuelle et de la rigueur.

Ces propos résument à eux seuls le cafouillage, les fantasmes, rumeurs, supputations  et autres commentaires farfelus d'apprentis juristes qui ont condamné DSK avant même qu'il soit entendu et jugé par la Justice.

Quelle Justice que cette Justice US qui jette en pâture à la vindicte populaire un individu qu'elle malmène de la sorte et de cette façon si dégradante et avilissante au mépris des principes universelles qui nous invitent au respect de la dignité des personnes poursuivies!

Et si Nafissatou Diallo mentait ?

Par contre si les charges qui pèsent sur DSK sont vérifiées et que les éléments à charge le confondent, je ne crois pas que je puisse trouver le minimun de compassion pour lui.

Photos_d_illustration_984