seckasystememagali_ngor__75__rs
Erigée sur l'une des deux collines des Mamelles de Dakar, la statue de la renaissance si chère au président Abdoulaye Wade est l'objet de toutes les controverses.
Certains crient au scandale avec son mode de financement : Des hectares de terres d'une valeur de plus de quarante milliards de frcs CFA contre la construction du monument.
Toujours selon eux, "Donner" à un ami de la famille du chef de L'Etat un si grand terrain du domaine public jusqu'ici classé inconstructible pour des raisons de sécurité parceque situé dans l'enceinte de l'aéroport internationale Léopold Sédar Senghor à charge pour celui-ci de financer la construction du monument d'une valeur de 15 milliards de frcs CFA est tout simplement scandaleux et frise l'arnaque, voire l'abus de biens sociaux ou de détournements de biens publics!!!!!
Fallait-il ce scandale de plus, plutôt cet énième montage financier des plus rocambolesque et très peu orthodoxe pour détourner le bien public ? renchérissent-ils.
En tout cas Seckasysteme est d'avis que ces 15 milliards engloutis dans cet édifice auraient permis de soulager une bonne partie de la population Sénégalaise qui souffre de nombreux maux dont : les inondations, l'insécurité, la malnutrition, les coupures d'électricité etc...ce qui ne signifie pas pour autant qu'en d'autres circonstances, le Monument de la Renaissance Africaine ne serait pas la bienvenue.
Hier et aujourd'hui, nombreux sont les Imams et dignitaires religieux regroupés en collectif de plus de 15 associations qui sont montés au créneau pour dénoncer, fustiger et aller en guerre contre le monument de la renaissance qu'ils considèrent comme " La culture de la nudité et de la décadence" et non comme une infrastructure pour sortir L'Afrique des ténèbres comme le soutiennent Wade et ses défenseurs.
Leurs prêches du Vendredi leur ont donné l'occasion de déverser leur colère contre le président Wade, ils se sont par ailleurs offusqués du décallage entre la mégalomanie des hommes politiques et les réalités du quotidien de la majorité du peuple confrontée à la crise économique sans précédent dans la quelle elle se débat.
Ils n'ont pas, en outre, manqué de manifester leur incompréhension devant tant de milliards dépensés pour un tel ouvrage tout en faisant remarquer que le Sénégal traverse actuellement une telle crise économique qu'il est indescent de dépenser autant de milliards pour bâtir un tel édifice.
C'est dire que le président Wade a du souci à se faire avant l'inauguration de son "Monument"
seckasystememagali_ngor__71__rs