04 septembre 2009

Gabon// La Démocratie à L'Africaine

Difficile de faire moins bien que Ali Bongo, désigné pour la succession de son père à la tête du Gabon avec 41,73 % des votants dans un scrutin et un mode électoral sur mesure. Qui disait que la Françafrique était morte ? "Ali Bongo est le meilleur défenseur des intérêts Français dans tous les domaines" dixit Robert Bourgi, cet avocat Franco-Libanais que d'aucuns qualifient de Gardien des secrets de la Françafrique, l'homme qui ne se cache pas d'être l'une des voix les plus écoutées du président Sarkozy sur tout ce qui touche... [Lire la suite]
Posté par seckasysteme à 22:42 - Permalien [#]