Seckasysteme_Dalailama2

N'en déplaise à Hu-jintao et sa clique, Nicolas Sarkozy vient de recevoir à Gdansk, en marge de la rencontre des prix Nobel de la paix réunis pour le 20 ème anniversaire du prix nobel de Lech Walecha.
Heureusement que cette fois Nicolas Sarkozy n'a pas cédé aux menaces de représailles chinoises à l'encontre de la France.
Mais pour qui se prennent Hu-Jintao et sa bande de dictateurs d'un autre âge?
Le manque de constance, de rigueur, de visibilité et de fermeté de la France à l'égard de la Chine l'a placé au rang de maillon faible des Occidentaux, le maillon sur lequel la chine n'a pas cessé de taper pour un oui ou un non, dans le but d'amadouer les démocraties occidentales.
L'on se souvient du passage de la flamme olympique à Paris.
Le choc a été terrible pour tous les Français voyant ses bonshommes jaunes se comporter comme en territoire conquis, avec arrogance et mépris à l'encontre de la France foulant du pied les règles les plus élémentaires de la diplomatie.
C'est à ce moment là que la France aurait dû taper fort du point sur la table pour remettre Hu-Jintao et son ambassadeur en France à leur place.
A l'instar de toutes les dictatures, l'autocratie chinoise qui fonde son pouvoir sur la violence ne respecte que ceux qui ont du répondant à son égard.
Pourquoi Tous les autres chefs d'état occidentaux ont le droit de recevoir le Dalaï Lama sans que les dirigeants chinois ne trouvent à redire ni à lever le petit doigt encore moins, élever la voix ?
Pourquoi suffit-il que le chef de l'état Français prononce le nom du Dalaï Lama pour que les Dirigeants chinois se mettent à apostropher la France, à et nous balancer des menaces de rétorsion économique comme si la France avait plus besoin de la Chine que celle-ci a besoin de la France ?
Alors que les Allemends qui reçoivent le Dalaï Lama à chaque fois que leurs dirigeants en ont envie ont des relations commerciales 4 fois plus importantes avec la chine que la France avec cette dernière, la France  concéde même un déficit commercial de plus de 20 milliards d'euros à la chine bien qu'ayant plus de 2000 entreprises en chine ; entreprises qui font travailler directement plus de 300 000 chinois.
La chine bluffe!
Bien sûr que dans le domaine économique et surtout commercial, les Européens jouent plus que perso, chaque état concurrençant les autres et cherchant à bénéficier des meilleurs marchés.
Bien sûr que L'Union Européenne est moins efficace que les USA en matière de protection douanière contre la pacotille chinoise, mais la France n'a pas plus à perdre que la chine dans une guerre commerciale entre les deux pays d'autant plus que le risque de révolte de la chine d'en bas qui survit grâce aux entreprises Françaises n'est pas négligeable.
Et plus encore, les pirates chinois ont un besoin vital de la technologie occidentale pour se développer alors que les Français ont plus à perdre encore avec des délocalisations qui lui ont fait perdre des millions d'emploi.
9 milliards en produits de luxe et en technologie contre 29 milliards de pacotilles et des millions d'emploi perdus, incontestablement, la France est plus que perdante contre la Chine, à moins qu'elle ne se décide à exporter du riz, des chats, chiens, serpents, singes et autres produits exotiques vers la chine.
Vive le Tibet autonome!
Vive le Dalaï Lama!
A bas la Dictature Chinoise.
Vive la Chine!
Du courage et bonne chance au peuple chinois qui se bat pour la démocratie, pour sa dignité et son émancipation.