SeckasystemeDollar_Americain_rs

        La nouvelle est tombée tel un couperet:
"Les Gouvernements US et Sénégalais ont convenu de mettre fin au projet de construction de la plateforme de Diamniadio dans le cadre du programme du Millénium Challenge Account(MCA)"
Le Sénégal voit ainsi s'envoler le rêve d'un RUNGIS à la Sénégalaise à 35 km de Dakar, à l'entrée principale de la presqu'île du"Cap vert".
Ce projet de construction d'une zone économique d'intérêt national d'un montant de 420 milliards de franvs CFA s'inscrivait en effet dans le cadre du programme dit:Millenium Challenge Account, initié financé et soutenu par le gouvernement US pour encourager la démocratie et une bonne gestion transparente de la chose publique en Afrique, une sorte de prime à la bonne gouvernance.
Le Sénégal a été l'un des premiers pays, sinon,le premier à être inscrit sur la liste des pays devant bénéficier de ce programme, hélas selon certains observateurs, le Sénégal sous le régne de L'Alternance n'est plus le modéle de démocratie qu'il était ; les scandales financiers à répétition entre autres vols, détournements de fonds et de biens publics, le train de vie dispendieux et tapageur de L'Etat, les restrictions des libertés d'expression sur fond d'arrestations, de brimades, de violences et de persécussions, Les zones d'ombre qui ont entouré la dernière élection présidentielle du 25-02-2007 suivie des législatives du 03-06-2007 boycottée par L'Opposition significative Sénégalaise rassemblée au sein du front Siggil Sénégal etc...ont fini tout simplement par précipiter le Sénégal dans le cercle des républiques bananières d'Afrique.
Snobé et relégué au rang de spectateur par ses pairs lors du dernier sommet du G8 en Allemagne, le président Wade s'est vu même ravir la vedette par l'artiste Youssou N'Dour.
Les querelles de personnes, les tergiversations et parachutes politiques n'ont fait que plomber les études de faisabilité de la "plateforme".

Nombreux sont ceux qui accusent et pointent du doigt la "Génération du Concret"du fils du président qui, selon eux torpille le projet au profit de ses amis financiers du Golfe, notamment de Dubaï.

Ajoutés à ces accusations, l'amateurisme et ce qui semble être un manque d'ambition de la part de certaines autorités chargées du dossier, il n'en fallait pas plus pour décider les Américains de se retirer du projet de la plateforme de Diamniadio.
Les explications avancées ça et là de façon diplomatique n'ont convaincu personne.
Certes le "DISEZ"du nom du projet de construction d'une zone économique intégrée spéciale de Dakar,est ambitieux,mais il n'ya pas photo entre un don US de 420 milliards et un financement de JAFZA,une société privée de Dubaï qui entend rentabiliser ses investissements.Une fois encore,les intérêts personnels du clan du président ont prévalu sur l'intérêt superieur du peuple sénégalais.Pendant ce temps là,les Burkinabés,à l'instar des Béninois et Malgaches,entre autres pays bénéficiaires du MCA, venaient de finaliser le projet de désenclavement....La suite

Busch_Youssou